Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

A quel stade peut-on réellement commencer à se déclarer expert dans une compétence?

Le , par la.lune, Membre chevronné
À quel stade peut-on réellement commencer à se déclarer expert dans une compétence ?
Dites-nous ce que vous en pensez.

La question parait banale, mais au fond, elle ne l’est pas. Un peu plus de précision est nécessaire pour se fixer dans un contexte. Parmi les sujets de recherche actuels en génie logiciel, c'est la mise en place des jeux sérieux qui visent à permettre de jouer et perfectionner ses compétences sur la mise en place d'un processus de développement, le management d'équipe au sein du processus et l'évolution des collaborateurs.

Ce n'est pas facile de bien mesurer et cadrer le niveau d'un collaborateur. La notion d'expert peut être assez suggestive. Par là, on voit que c'est intéressant de discuter et débattre un peu sur des sujets pareils.

Le but de ce débat nait de la récente intégration du profil professionnel sur Developpez.com. Chacun peut mentionner ses compétences, ce qu'il sait faire selon son niveau. Ce n'est pas pour décorer le site que cette nouveauté a été intégrée, mais pour des objectifs dont le besoin des recruteurs pourrait faire partie. Alors, est-ce que chacun sait comment bien le remplir ? Personnellement, je veux bien apprendre des idées des autres.

En effet, quelles sont les bornes des niveaux : débutant, intermédiaire, confirmé et expert pour une compétence donnée ? Certes, ce n'est pas comme des maths où l'on peut se référer à des intervalles [0,1], [1,3], etc. mais, ce qui est sûr est que celui qui est normalement de niveau confirmé n'allait pas douter qu'il est déjà intermédiaire. Mais quand peut-il se dire à 100% confirmé dans une compétence ? Là, il peut rester comme ça sans pouvoir décider alors que d'autres disent des mensonges. C'est ça qui est grave.

Sans oublier que dans nos CV, on ne mentionne pas toujours qu’on est de tel niveau avec telle compétence. Même s'il y en a beaucoup qui le font. Mais durant l'entretien, on exprime notre niveau dans telle compétence ou on mesure nos compétences et nos performances au cours du temps. Mais j'ai mentionné le cas d'expert, le titre, parce que la question reste un peu délicate, mais la discussion concerne le tout.

Pour le cas d'expert, on ne va pas parler de ceux qui sont experts sans discussion, avec aussi des témoignages des autres, mais les experts pour une technologie ne sont pas tous égaux. Il y a plusieurs niveaux à mon avis. Alors, comment se déclarer expert pour une compétence donnée ? Sans qu'une personne conteste l'évaluation.

Est-ce parce que je sais faire des bons produits avec un langage que je peux me déclarer expert ? Est-ce que la maîtrise de toutes les API standards d'un langage (pas aussi simple que ça), et avoir passé beaucoup de temps avec peut suffire pour permettre de nous déclarer expert ? Ou bien l'API de base suffit-elle ?

Est-ce qu'avoir une très bonne maîtrise dans un domaine précis d'un langage qui répond à un besoin donné suffit de dire qu'on est expert dans le langage ?

Par exemple, on peut trouver une personne qui est très forte en PHP, il fait tout ce qu'il faut avant même le délai imparti. Pourtant, il est incapable de coder en PHP une application pour la couche TCP/IP, ou coder son propre serveur websocket au cas où il le voudrait ou qu'on l'exige. Certains peuvent le considérer expert vu ses capacités. L'est-il ou pas ? Pareil pour une autre techno .NET, Java, C/C++... En Java par exemple, un développeur peut ignorer comment créer des sockets multipoints ou utiliser l'API Reflection : grandement utilisé par le JDK. Il a une expertise en JavaEE : bâti des API de base du langage qu'au fond un développeur peut ignorer. Est-ce que cela suffit pour être appelé expert en Java ? Les exemples sont très nombreux.

Et comment peut-on aussi juger une personne qui a passé beaucoup de temps à développer dans un langage, mais ne se met pas à jour, est-il un expert ou pas ? Ou bien il suffit de pouvoir toujours relever les défis avec perfection dans un temps plus court que la normale pour mériter le titre ?

Tu peux trouver des personnes qui sont très fortes dans un langage, mais quand il s'agit de parler des API de base d'un langage qui gèrent la sécurité, là ils sont bloqués. Et pourtant, ils se disent experts. Alors, quoi ?

Quel est votre avis sur la question ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de belkassem belkassem - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 29/12/2014 à 5:54
Toute cette question tourne autour du mot EXPERT
Si tu entend par la celui qui connait, a la maitrise, peut arbitrer, expliquer et faire comprendre TOUT a propos d'un langage c'est a dire de A a Z. en CE MOMENT CELUI CI PEUT SE FAIRE APPELER EXPERT MAIS RASSURE TOI TU N'ES PAS PRET D'EN RENCONTRER UN DE SI TOT. Apres le terme specialiste, professional et autres vont mieux pour des gens qui ont un grand niveau de maitrise.
Avatar de SQLpro SQLpro - Rédacteur https://www.developpez.com
le 12/01/2015 à 23:34
Citation Envoyé par ec  Voir le message
Un expert est quelqu'un qui est capable de répondre de façon efficace à un problème donné. ....


Non, ça 'est un spécialiste !


Le travail d'un expert c'est d'expertiser !!!!
C'est à dire se livrer à une analyse détaillée, circonvenue et approfondie d'un problème...

Pas de répondre à une question !

A +
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/01/2015 à 0:20
Sauf qu'avoir une question est un type de problème dont la résolution revient à trouver une réponse (ou à rendre la question sans intérêt). Doit on en déduire qu'un expert est nécessairement un spécialiste ? Auquel cas la spécialité vient-elle avant l'expertise ? Ou est-ce l'inverse ? Ou est-ce la même chose vue de différents points de vue ?
Avatar de - https://www.developpez.com
le 20/01/2015 à 18:14
Dans la mesure ou on pourrait permuter les mots et leurs sens, ça a peu d'importance.

Mon dictionnaire actuel dit : Qui est fort versé en la pratique de quelque art, de quelque connaissance qui s’apprend par expérience.

Pour moi c'est une sorte de critique, un peu.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 10/02/2015 à 19:00
Ah bon, pas de réponse !

J'espère que je termine pas la discussion.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 10/02/2015 à 22:43
Ben après 10p, si un peu. {'^_^}

La comparaison à un critique me dit quelque chose, donc lis ce qui a déjà été écrit avant.
Avatar de davpyth davpyth - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 08/03/2015 à 15:34
cette question est vraiment pertinant mais je trouve qu'on peut pas se declarer experts en une langege car celle-ci regorde en lui plusieur domaine,api etc...
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 11/03/2015 à 14:42
Citation Envoyé par GPPro  Voir le message
Et donc tu fais comme elle, tu parles de quelque chose que tu ne connais pas ?

Tout du moins je ne considèrerais pas un nombre dont je ne sais pas ce qu'il représente. Surtout quand durant une entretien, le seul qui puisse te donner cette info est partie prenante. Pour moi c'est pareil que ne rien avoir du tout. Donc pour moi, si sa décision se limite à ça, elle a juste tiré à pile ou face.

Est-ce qu'un juge demande à l'accusé son avis quand il doit considérer une loi qui touche à un domaine dont il traite rarement ? Tout comme un (futur) employé, un employeur doit se préparer à un entretien d'embauche. Ça se fait à deux (ou plus), pas tout seul.

La moindre des choses quand on ne connait pas le métier, c'est d'avoir une idée de ce qu'on veut faire (e.g. site web pour vendre des produits en ligne) et de chercher ce qui se fait (regarder des exemples de sites e-commerce sur internet) pour mettre la main sur des idées, même en vrac, à faire développer par le candidat. Si le candidat est bon dans le domaine, il saura structurer et donner une opinion sur chacune des idées (y compris avoir l'honnêteté de dire celles qu'il ne maîtrise pas) afin de donner à l'employeur une idée cohérente de ce qu'il peut espérer obtenir et les points durs qui pourraient être difficiles à planifier, et le cas échéant penser à embaucher quelqu'un d'autre, voire même plusieurs personnes. Si le candidat est le seul à disposer de l'expertise, ça veut dire qu'il doit être force de proposition et montrer qu'il peut gérer le projet de bout en bout en collaboration avec les utilisateurs concernés, de manière à rassurer l'employeur sur la faisabilité du projet. Si l'employeur se satisfait d'un nombre de +1 sur un forum, même spécialisé, je donne pas cher de son modèle de décision... ou c'est qu'elle a de l'argent en trop et souhaite faire une petite folie.

Sur un autre sujet, celui du blocage de site sans juge je crois, quelqu'un a posé la question si un informaticien était le mieux placé pour répondre à des questions politiques ou sociales, me rappelle plus les détails. Ma réponse était que oui, comme n'importe qui, à condition de s'informer avant. Ici c'est pareil, être employeur ne te donne pas la science infuse. Si tu sais pas, tu te renseigne avant, pas après.
Avatar de born to code born to code - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 05/12/2015 à 6:27
L'expert est celui qui connait de plus en plus sur les moins en moins...
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 05/12/2015 à 13:24
Citation Envoyé par born to code  Voir le message
L'expert est celui qui connait de plus en plus sur les moins en moins...

Avec une formulation, tout le monde est expert alors. Vu qu'on en apprend tous les jours.
Avatar de Rominou22 Rominou22 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 01/01/2017 à 20:05
Bon à savoir
Je me suis souvent demandé
Offres d'emploi IT
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsable bénévole de la rubrique R : djibril -